Compte Rendu Raid du Bugey 2012

La 6ème édition du Raid du Bugey a pulvérisé son record de participation. Cette manifestation, qui allie le côté sportif au volet caritatif, est à découvrir.

Les cyclos du Raid du Bugey
Record de participation pour la 6ème édition du Raid du Bugey, qui se déroulait au départ de Lagnieu, dans l'Ain, le dimanche 9 septembre dernier.Record pulvérisé même, puisque ce sont 474 cyclistes et 130 marcheurs (il y avait en effet également une randonnée pédestre dont c'était la 1ère édition) qui sont venus découvrir la région. Beau temps et paysages magnifiques ont ravi les participants qui, par leur présence, ont ainsi contribué au financement de la recherche médicale sur les maladies lysosomales (maladies génétiques rares et gravissimes) puisque plus de 90 % du montant de leur engagement sera reversé à un chercheur travaillant dans ce domaine.

Trois parcours de 60, 100 et 140 kilomètres étaient proposés.
Une randonnée de 60 kilomètres, avec un retour bien sympathique le long du Rhône, empruntant la "ViaRhôna", la piste cyclable qui reliera le Léman à Lyon et à la Méditerranée. Pour ceux qui ne souhaitent pas être chronométrés, il était aussi possible de faire le 100 kilomètres en randonnée.
Les cyclosportifs avaient quant à eux le choix entre le 100 kilomètres (1750 mètres de dénivelé) et le 140 kilomètres (2450 mètres de dénivelé). Le gros de la troupe – la tendance des cyclos à préférer la distance plus courte se confirme – a opté pour le 100 kilomètres et est partie 15 minutes après les cyclosportifs du 140 kilomètres.

Une région riche en paysages variés100 coureurs s'élançaient néanmoins à 8h30 pour la plus longue des distances. Après moins de 15 kilomètres de plat, la première bosse, de 4 kilomètres, qui les emmenait vers Bénonces, étirait le peloton. En haut, une vingtaine de coureurs se détachait. Après le ravitaillement de Cerin, superbement ignoré par les premiers, une nouvelle bosse éparpillait un peu ce gros groupe. Suivaient le passage du col, au-dessus du joli lac d'Ambléon, la descente dans la vallée (quelle belle vue sur le Mont Blanc !) et une partie roulante qui a permis le regroupement de dix-huit hommes, restés au contact les uns des autres dans la petite bosse qui leur faisait traverser le joli village de Prémeyzel.
Pas pour très longtemps : la montée vers le ravitaillement de Lhuis puis la belle bosse qui les emmenait au-dessus d'Innimond, à près de 1000 mètres d'altitude, ont été l'occasion pour le pro Blaise Sonnery d'accélérer. En haut, seul le Belge Kristoff Wielfaert (qui découvrait la région... mais aussi les montagnes, lui qui est plutôt habitué au plat-pays) résistait. Nullement déçu d'être lâché par Blaise Sonnery dès les premières rampes du col de Portes (qui vaut bien certains cols alpins, d'après les concurrents !), Kristoff Wielfaert s'est déclaré enchanté de la découverte de cette belle région du Bugey. De son côté, Blaise Sonnery, relances après relances, a franchi le col de Portes à 1010 mètres d'altitude avec plus de deux minutes d'avance sur le Belge. Il n'a pas relâché son effort, passant la dernière difficulté sans faiblir pour l'emporter assez facilement. Kristoff Wielfaert est arrivé 3'40" plus tard.
Un peu plus loin, trois hommes se disputaient la 3ème place, et c'est Jean-Luc Chavanon, de Chamrousse, grand habitué des podiums des cyclos et vainqueur ici-même l'année dernière, qui l'emportait devant son camarade de club Nicolas Fine. La 5ème place est revenue à Stanislas Richard. A noter que le troisième homme de Chamrousse Cyclosport, Frédéric Ostian, a complété le beau tir groupé du team en prenant la 6ème place, à un peu moins de 10 minutes. Chez les féminines, Clémentine Seta a franchi la ligne d'arrivée la première.

Les cyclosportifs du 100 kilomètres (240 seront classés), peu effrayés par les difficultés qui les attendaient, sont partis très vite, ce qui a occasionné quelques chutes sans gravité. Tout le monde a voulu se placer avant cette montée vers Bénonces, qui effectivement a fait une première sélection. Ces hommes n'avaient pas droit à la descente vers le lac d'Ambléon et poursuivaient directement vers Innimond. Devant, cela allait toujours très vite. Au ravitaillement de Conand, là où la pente se durcit vraiment, six coureurs étaient encore groupés en tête, mais malgré les attaques des purs grimpeurs, ces six ne pouvaient se départager et passaient ensemble au sommet du col de Portes. Même la dernière difficulté, au-dessus de Villebois, placée là pour permettre aux plus forts de faire la différence, n'y changeait rien, et les six se sont présentés au sprint. Sprint remporté par Pierrick Page devant le local Sébastien Gauthier (celui-ci ayant crevé un peu plus tôt, devra une fière chandelle à son camarade de club Denis Courthaliac qui lui a passé sa roue !). Le vainqueur 2011, le jeune Théo Dupras, a fini 5ème. La première féminine a été la Genevoise Jane Kilmartin, à 23 minutes des premiers.

Sitôt la ligne franchie, une boisson rafraîchissante a été proposée. Il était ensuite possible (sur inscription préalable) de se faire masser pour détendre les muscles après l'effort. Quant au repas d'après-course, préparé par un cuisinier de métier, il a été servi dans la grande salle polyvalente où l'on a pu assister en même temps à la proclamation des résultats, commencée à l'heure dite, les lauréats étant récompensés par des paniers garnis de produits du terroir.


De l'avis général, et quasi unanime, ce Raid du Bugey est une superbe épreuve qui allie le côté sportif au volet caritatif, dans une région peu connue et riche en paysages variés. Alors si vous ne connaissez pas encore, c'est à inscrire à votre programme l'an prochain, qu'on se le dise !

Classement 140 km :

1. Blaise Sonnery (AC Tarare-Popey) en 4h11'02"
2. Kristof Wielfaert (Entente Cycliste de Wallonie) en 4h14'42"
3. Jean-Luc Chavanon (Chamrousse Team Cyclosport) en 4h17'42"
4. Nicolas Fine (Chamrousse Team Cyclosport) en 4h17'42"
5. Stanislas Richard (SC Manissieux) en 4h17'43"
6. Frédéric Ostian (Chamrousse Team Cyclosport) en 4h20'43"
7. Samuel Gallay (CC Forclaz) en 4h22'31"
8. Gilbert Conti (UC Genissienne) en 4h29'48"
9. Eric Joulin (Lorraine) en 4h29'48"
10. Jean-François Halouze (VS Joncynois) en 4h32'41"
...
66 et 1ère féminine. Clémentine Seta (UC Nivolet) en 5h13'32"

Classement 100 km :

1. Pierrick Page (SDC) en 3h01'45"
2. Sébastien Gauthier en 3h01'45"
3. Romain Gianotti (VC Rumilly) en 3h01'46"
...
74 et 1ère féminine. Jane Kilmartin (PEV Genève) en 3h24'03"


Aller plus loin :